« La lecture nous donne un endroit où aller lorsque nous devons rester où nous sommes » – Mason Cooley

mercredi 27 décembre 2017

Les Aériens de Marie-Catherine Daniel



 Cinq fleurs : Je suis conquise 


Titre : Les Aériens
Auteur : Marie-Catherine Daniel
Genre : Fantastique
Public visé : Jeunesse, dès 11 ans
Année de parution : 2017
Nombre de pages : 160 pages (Éditions Sarbacane)

Quatrième de Couverture : Pour cette nouvelle rentrée, Alexandre se retrouve seul, abandonné de tous, suite à un drame causé par son frère. Heureusement, Sarah est là et elle n'aime pas les injustices. Ensemble, ils font la connaissance d'un être étrange : Courantd'Air. Ce dernier se cache du terrifiant Blizzard. Son but ? Détruire la ville !

Ce que j'en ai pensé (sans spoilers) : Pour commencer, il faut savoir que je lis très rarement des romans adressés au jeune public. Ce n'est pas trop mon truc. Mais je dois bien avouer que j'ai été conquise par le roman de Marie-Catherine Daniel : je l'ai lu très rapidement et avec beaucoup de plaisir. Ce livre nous raconte l'histoire d'Alexandre, persécuté au collège, et de sa rencontre avec Sarah et Courantd'Air, une sorte de Djinn constitué de vent. Ensemble, ils vont vivre de grandes aventures.

La plume de l'auteure est vraiment très plaisante à lire, elle est fluide et agréable. L'histoire, quant à elle, est pleine de rebondissements et d'action, ce qui fait qu'on ne s'ennuie jamais. Mais ce qui m'a le plus marquée dans Les Aériens, ce sont les personnages. Les trois héros sont attachants, chacun à leur manière, avec un vrai développement de leur personnalité. Ils sont bien caractérisés, chacun a son propre caractère (Sarah est mon personnage préféré : forte, indépendante et intelligente, elle a du cran et de la générosité à revendre !) Le roman est loin d'être manichéen même s'il s'adresse aux plus jeunes : ainsi, les antagonistes humains sont développés. Ceux qui persécutent Alexandre ne le font pas gratuitement (l'auteure donne à comprendre pourquoi ils le font, sans pour autant les excuser) Enfin, les Djinns sont des petites créatures fascinantes, qui apportent une vraie fraîcheur au roman.

Les Aériens, sous ses apparences de conte fantastique, traite des sujets graves et d'actualité. À commencer par le harcèlement scolaire dont sont victimes Alexandre et son frère. Mais ce n'est pas tout, le roman s'attarde aussi sur le handicap, l'exclusion, le deuil, la dépression, etc. C'est très intelligent et bien intégré au récit, ce qui constitue une bonne piste de réflexion pour les jeunes lecteurs.

Mon avis en résumé : Un roman d'actualité, qui traite avec originalité et optimisme des sujets graves comme le harcèlement, le handicap ou le deuil. Un roman très bien écrit, avec lequel on ne s'ennuie à aucun moment, et doté de personnages solides et attachants. À mettre entre les mains des plus jeunes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire