Un livre qu'on quitte sans en avoir extrait quelque chose est un livre qu'on n'a pas lu. - Antoine Albalat

mardi 25 juillet 2017

La veuve et la lune de Westley Diguet


La veuve et la lune, Westley Diguet

 Trois fleurs et demi : J'ai bien aimé, mais avec quelques réserves


Titre : La veuve et la lune
Auteur : Westley Diguet
Genre : Romance historique, Fantastique
Public visé : Tout public
Année de parution : 2017
Nombre de pages : 260 pages (Éditions Gloriana)

Quatrième de Couverture :  Personne n’aurait pu prévoir que Margareth Fawkes, fille d’un baron veuf et aimant, serait choisie par la reine Victoria pour épouser l’un des plus beaux partis du Royaume de Sa Gracieuse Majesté. Mais c’était sans compter sur l’esprit vif et indépendant de la jeune femme. Quand bien même le beau et riche Comte Edward Rosebury l’attire, elle se refuse à être réduite à un rôle d’épouse.

Quand plusieurs années plus tard, la jeune femme se retrouve veuve et esseulée, à une époque où les femmes vivent à travers l’homme, Margareth va devoir apprendre à surmonter son deuil sans oublier son amour perdu et faire le choix de la vie… Sur le point de perdre pied, il se pourrait que sa plus vieille amie lui vienne en aide.

Ce que j'en ai pensé (sans spoilers) :  Ce sont les jolies couvertures des romans proposés par les éditions Gloriana qui ont d'abord séduit mon regard. Le soin apporté au visuel de leurs romans m'a tout de suite plu. Et c'est grâce à leur promotion de l'été (valable jusqu'au 15 août) que j'ai pu découvrir l'un de leur titre, La veuve et la lune. Une romance à l'époque victorienne, teintée d'un soupçon de fantastique. On retrouve dans ce court roman tous les ingrédients d'une bonne romance datée de cette époque ; les bals, les conversations autour d'un thé, les promenades dans les jardins, les hommes qui font la cour aux femmes, etc.

Ce qui fait l'originalité et la force du roman de Westley Diguet, c'est que nous connaissons d'avance l'issue de la romance. Dès les premières pages, et même dès le titre, le ton est donné. Et nous remontons dans le temps pour découvrir comment les deux protagonistes se sont rencontrés, puis séduits et aimés. J'ai beaucoup apprécié cette façon de construire le récit, j'ai trouvé ça très original. Quant à la fin de l'histoire, même si je l'avais vu venir, j'ai trouvé que c'était une jolie manière de conclure. Cela étant, le roman est plutôt court, et j'aurais préféré que l'auteur prenne davantage son temps pour nous raconter l'évolution de la relation et des sentiments de l'héroïne. J'ai trouvé que c'était un poil trop rapide à mon goût. 

Attention, très légers spoilers : De manière tout à fait subjective, j'ai beaucoup moins accroché à la romance en elle-même. Notamment parce que je n'ai pas réussi à comprendre les réactions (excessives selon moi) de Margareth dès qu'elle est confrontée à Edward. Je trouvais que l'auteur ne parvenait pas vraiment à me rendre accessible la psychologie de son héroïne, même s'il donne beaucoup d'informations à son sujet. Peut-être justement ai-je trouvé cela confus, car les atermoiements de Margareth ont plusieurs origines, plusieurs causes, et que cela n'était pas clair au début. Beaucoup de choses lui font peur, mais j'ai cru au début que ses réticences face à Edward ne venaient que d'une seule chose : la répulsion pour les mariages arrangés et sa volonté de se marier uniquement par amour (or, ce n'est pas que ça). J'ai commencé à trouver Margareth plus compréhensible, plus logique en fait, vers la moitié du roman. Et c'est à partir de là que j'ai vraiment adhéré à son histoire.
Pour ce qui est du personnage masculin, Edward, il m'a beaucoup plu. Il est charmant à souhait ! Mais ma préférence personnelle ira quand même au personnage de Henry, que j'ai adoré.  

Mon avis en résumé : Un parti pris original et très intéressant pour raconter cette courte romance à l'époque victorienne, teintée d'un soupçon de fantastique. Une histoire peut-être un peu trop courte à mon goût, avec une héroïne qui ne m'a totalement accrochée au début, mais une histoire qui se lit bien. J'ai passé un agréable moment de lecture. En bonus, une couverture vraiment très belle !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire